tour-indonesia

Tradition des subak : le riz considéré comme le don de Dieu en Indonésie

En Indonésie, le riz est un don de Dieu. Sa culture à Bali fait partie d’un rituel religieux millénaire offrant un magnifique paysage composé de plusieurs rizières en terrasses. Ce système dit en subac évoque la philosophie issue de la culture balinaise appelée Tri Hita Karana.

Le subac, une manifestation du concept Tri Hita Karana

En Indonésie, le riz se présente comme un aliment offert par les divinités. A Bali, sa culture s’étale sur plus de 19 000 hectares. Il s’agit d’une agriculture en terrasses qui suit le système millénaire dit subac.

Le subac est un précepte typiquement balinais qui suit le principe philosophique Tri Hita Karana. Ce dernier est un concept unissant la nature avec les humains et les esprits. Dans la localité de Bali se découvre 5 rizières cultivées par cette technique ancestrale. Ces terres sont irriguées par des temples d’eau dont le temple d’eau royal appelé Pura Taman Ayun qui date du 18ème siècle.

Une terre fertile favorable au subac en Indonésie

Bali possède une terre volcanique hautement fertile. Par ailleurs, le climat qui est de type tropical humide alimente les rivières dont les eaux irriguent les terres.

Toutes ces conditions sont favorables aux rizières en terrasse ou subac. Le tout est parfaitement géré par les multiples systèmes de temples d’eau. Près de 400 fermiers s’activent dans cette activité. Cette dernière respecte un rituel religieux mettant en harmonie l’homme et son environnement. Cela apporte une source d’alimentation à une vaste population balinaise. En outre, le résultat offre de magnifiques paysages faisant de Bali l’une des destinations les plus touristiques d’Asie. Pour les Balinais, ces sites possèdent en plus des connotations sacrées.

Le subac, un système de culture écologique à préserver

Le système subac est une procédure 100 % naturelle. Les paysans qui le pratique n’ont nul besoin d’utiliser des engrais chimiques lors de l’opération. C’est un concept tout à fait écologique qui préserve l’environnement. Ici, la terre est reliée à la forêt et l’eau offrant au peuple une auto dépendance alimentaire.

A Bali, les temples d’eau forment des institutions qui s’inspirent d’anciennes traditions religieuses. Ils incluent différentes cérémonies sacrées impliquant des danses artistiques accompagnées d’offrandes. Ils ont permis de façonner des zones de culture durable et efficace. Même si cette tradition est préservée, elle reste toutefois menacée par l’arrivée en masse des touristes. Depuis 2008, un Décret spécial a été établi par le gouvernement indonésien afin de protéger les sites subac.

Quitter la version mobile