tour-indonesia

Quelle est la monnaie indonésienne ?

Figurant parmi l’un des pays les plus fascinants au monde, l’Indonésie est une destination très prisée par les touristes en raison de son melting-pot de culture et de traditions. Si vous envisagez de vous envoler vers cet amas d’archipels, il est important de connaitre la monnaie utilisée pour bien préparer votre séjour.

La monnaie et les moyens de payement disponibles

La monnaie utilisée en Indonésie est la roupie indienne (Rp) qui est également connue sous l’appellation rupiah ou rupee. En fonction de la fluctuation de l’économie, 1 euro peut valoir jusqu’à plus de 10 000 roupies. Pour info, 1000 Rp vaut environ 0,07 euro.

En raison de sa valeur, la roupie indonésienne n’a pas de sous-catégorie comme le centime ainsi, les monnaies disponibles comprennent 5 pièces et 7 billets de banque (1000, 2000, 5000, 10 000, 20 000, 50 000 et 100 000). Puisque les billets sont généralement de la même taille, il faudra regarder le visage affiché dessus et la couleur pour les différencier.

Pour info, les cartes de crédit et chèques ne sont pas encore démocratisés dans le pays par conséquent, il est préférable de toujours garder du cash lors de votre séjour. Sachez toutefois que la majorité des sites touristiques proposent des distributeurs automatiques où vous pourrez retirer de l’argent. A noter : les retraits sont limités entre 1 250 000 et 2 500 000 Rp de plus, des commissions sont prélevées par les banques.

Comment obtenir de la roupie indonésienne ?

La manière la plus simple serait de faire un change auprès de votre banque, mais il convient de vous renseigner sur le taux de change afin d’éviter les mauvaises surprises. À défaut, vous pouvez également échanger vos euros une fois sur place notamment dans les sites touristiques, les bureaux spécialisés, les aéroports ou les money changers qui affichent des taux plus avantageux. Lors de cette opération, il est important de vous renseigner sur les commissions avant la transaction. Notez par ailleurs que durant les week-ends et jours fériés, les taux peuvent être plus élevés.

Conseils pour réussir votre séjour

L’économie de l’Indonésie repose en grande partie sur le tourisme ainsi, les tarifs locaux sont déterminés en fonction de cette situation. Notez par exemple que les restaurants peuvent imposer des taxes aux visiteurs. Elles sont généralement indiquées sur la carte et fluctuent entre 10 à 20 % selon l’établissement. À part cette particularité qui est appliquée dans tous les sites touristiques, l’Indonésie est un pays dont le coût de vie est très abordable. En raison des risques de vol, il est fortement conseillé de ne pas vous promener avec une grosse somme d’argent.

Quitter la version mobile