tour-indonesia

Quel est le rôle du Dukun dans la tradition indonésienne ?

Un Dukun, autrement appelé malais ou guérisseur, est thérapeute classique très réputé en Indonésie. Son rôle classique basé sur la croyance animiste n’a pas disparu même sous l’influence de la religion musulmane. Mais alors, quels sont ses rôles au sein de la communauté indonésienne et dans la tradition indonésienne ?

Spécificités de la pratique thérapeutique d’un Dukun !

Le fondement de l’efficacité de la guérison des maux physiques ou psychiques réalisé par un Dukun émane de la discipline animiste même restreinte par la religion musulmane en Asie du Sud Este.

Ensuite, il peut utiliser différents moyens pour parvenir à ses fins. Notamment : les herbes, le massage, les incantations, l’analyse de la carte de jeu, la salive, le sacrifice animal, l’acupuncture ou également la matière fécale. Puis, cette profession et/ou statut est assumée par de nombreux Dukun repartis dans de nombreuses communautés locales (kampung, village, etc.) en Indonésie, notamment au Java.

Aussi, ses services sont adressés aux patients de différents statuts sociaux (homme ou femme ou enfant, paysan ou professionnel urbain, président de la république, etc.). Il s’agit d’une profession héréditaire, humanitaire, de prédilection, naturelle, artistique, à temps partiel, polyvalente (chaman, sage-femme, malais, medium spirituel, etc.) et magique. En outre, sachez que certains d’entre eux peuvent également pratiquer des actes de sorcellerie pour satisfaire le besoin de vengeance ou de protection ou autre…

Différence entre Dukun blanc et Dukun noir !

Quel que soit le type de Dukun, il est qualifié de détenteur de savoir magique ou médicinal. En effet, entre Dukun blanc et Dukun, la différence de profession réside dans l’intention ou la foi (bonne ou mauvaise). En effet, un Dukun blanc ou putih ou magicien blanc partage des savoir-faire et expériences bienveillants au service de ses patients. Ici, il peut agir en tant que malais ou guérisseur ou sage-femme.

De l’autre, un Dukun noir ou magicien noir ou Bomoh pratique la sorcellerie contre rétribution ou d’autres actes maléfiques.

Rôle du Dukun dans la tradition indonésienne !

Suivant la tradition indonésienne et la considération de la communauté indonésienne, un Dukun est un malis ou guérisseur ou médium spirituel ou sage-femme ou chaman différentes formes de maladie d’ordre physique ou psychique. Ensuite, il peut devenir vos conseillers pour la gestion de vos relations maritales, vos relations amoureuses, vos relations professionnelles ou également celles politiques. Puis, l’efficacité de son intervention ou savoir-faire repose sur les traditions animistes. Ce qui signifie que le traitement de vos maux peut être effectué par application des pharmacopées naturelles ou l’invocation de la population spirituelle ou également à travers les prières. Aussi, il peut pratiquer l’exorcisme si besoin pour libérer le patient d’un mal incarné ou également lancer un sort d’amour…

Quitter la version mobile