tour-indonesia

Le Nasi Goreng : le must de la gastronomie indonésienne

Ce savoureux et copieux repas se distingue par ses ingrédients vraiment nombreux et variés, si bien que sa popularité dépasse les frontières indonésiennes pour arriver jusqu’au Singapour, en Malaisie, et même aux Pays-Bas ! Qu’est-ce que le Nasi Goreng a de si spécial ? Où le déguster et comment le cuisiner ?

Un plat incontournable riche en saveurs 

Nasi goreng est la traduction indonésienne de « riz frit ». Cependant, détrompez-vous. Il ne s’agit pas tout simplement d’une friture de riz dans de l’huile. Plusieurs ingrédients composent le nasi goreng indonésien traditionnel : du riz basmati, de la viande de poulet et de bœuf, des saucisses, des crevettes et des chips de crevettes (kerupuk), des œufs, du tofu, de l’ail, des oignons (frits également) des épinards, des échalotes et des carottes en pickles (acar), de la tomate, du piment rouge et des pâtes (ou nouilles). Le plat est accompagné d’une sauce soja et épicé avec du poivre. Vous l’avez compris, manger du Nasi Goreng indonésien procure une véritable explosion de saveurs en bouche ! C’est un plat nutritif et nourrissant, agréable pour les yeux (admirez les couleurs et textures qui se mélangent) et les papilles.

Où déguster le meilleur Nasi goreng indonésien ?

Si vous souhaitez savourer l’authentique Nasi Goreng indonésien, on vous conseille de passer vos prochaines vacances en Indonésie. En effet, ce plat à lui seul en vaut le déplacement. Vous trouverez le nasi goreng dans les restaurants des villes et des villages, dans les grands hôtels sur les avenues, ou encore dans tous les quartiers au coin des rues. Pour information, sachez que les Indonésiens mangent du nasi goreng plusieurs fois par semaine. Rien qu’à la présentation de cet alléchant plat sous vos yeux, vous aurez l’eau à la bouche.

Comment préparer le Nasi Goreng indonésien ?

Avant toute chose, sachez qu’il n’y a pas de façon unique pour préparer le nasi goreng indonésien. Les ingrédients utilisés peuvent varier, sauf qu’il y a toujours du riz, des condiments, de la sauce, des légumes et des œufs. Après, certaines variantes existent, où l’on ajoute du vin rouge, de la sauce d’huître ou de la sauce kecap ikan (nuoc-mâm). Voici comment préparer le nasi goreng :

  • Cuire le riz pendant 20 minutes dans de l’eau bouillante salée, égoutter puis passer dans de l’eau froide jusqu’à refroidissement.
  • Préparer une omelette, la rouler sur elle-même puis la découper en lamelles.
  • Laver tous les légumes, éplucher, découper, puis hacher ou émincer.
  • Faire frire les viandes dans de l’huile, puis les couper en lamelles.
  • Faire frire les crevettes.
Quitter la version mobile